Découvrir et voyager

Découvrir et voyager

Douce France - Escapades


Monts Jura - La Vattay - Raquettes et Ski de fonds

En voilà une toute petite station bien sympathique que Monts Jura - La Vattay située le long de l'ancienne Nationale 5 sur le côté gauche de la route quand on vient du Col de la Faucille et que l'on va vers Les Rousses.

IMG_3231.jpg

A à peine 40 minutes de chez nos amis dans le Gexois, nous les avons abandonné sur leur lit de douleur, frappés par la gastro, pour aller respirer à la montagne avec leurs raquettes qu'ils nous ont aimablement prêtées.

Elle appartient à une série 4 sites, petites stations regroupées sous le label Monts Jura (il y en a une autre au Col de la Faucille)

Mais nos amis et maintenant nous aiment bien La Vattay Valserine.

Après avoir acheté le Pass Ballade à 4 Euros, nous voilà raquettes chaussées sur la zone de départ que nous passons rapidement. Le contrôleur nous donne aimablement une petite carte plastifiée des pistes de Raquettes qui sont 3 en fait suivant la taille de la boucle faite : Les Ecureuils, la Chouette et la Gélinote. Nous ne verrons aucun de ces animaux, mais le paysage est très sympathique et les pistes de raquettes longent celles de ski de fonds.

IMG_3226.jpg

Après un petit passage en forêt qui grimpe un peu, nous atteignons un grand plateau blanc, il fait un soleil magnifique et les arbres sont chargés de neige. Il faut dire qu'il a neigé les jours précédents. 

C'est tout simplement parfait pour la ballade intermédiaire dite La Chouette qui dure 2 heures ( balisage parfait en temps, nous mettrons juste 2 heures) que nous allons faire avec quelques petits arrêts boisson pour revenir à notre point de départ.

IMG_3219.JPG

Très belle fin de matinée en ce lundi d'avant le Nouvel An. Nous y serions bien retournés si le temps nous avait été donné. Mais nous reviendrons avec nos amis.

Pour finir, car cela nous avait creusé, une halte roborative au Restaurant de la station situé dans le grand chalet d'arrivée avec du porc fermier excellent et très bien servi avec quelques céréales et une  bouteille d'eau, suivi d'un café.

Voilà c'est fini, il est temps de redescendre vers Genève.

A bientôt La Vattay!

 


09/01/2014
0 Poster un commentaire

La Route des Crêtes de La Ciotat à Cassis

Absolument somptueux, les paroles manquent pour décrire de si beaux points de vue.

Cassis Route des Crêtes.jpg

Alors je me tais et je vous laisse regarder les images ....

 

 


30/07/2013
0 Poster un commentaire

La Calanque du Mugel

Parfois il faut savoir aller au delà des premières impressions. C'est notamment le cas quand vous regardez vers l'ouest de la baie de La Ciotat et que vous voyez les vestiges du chantier naval qui vous masquent en partie le Mugel.

Mais la récompense est proche, il vous suffit de dépasser le chantier et d'aller tout au fond vers la calanque du Mugel et le très joli parc attenant pour avoir un spectacle grandiose de cette montagne pelée jusqu'à la mer aux teintes brunes ocrées et rouges qui se jettent dans les bleus limpides et outremer.

Il y a même encore mieux car après la route et le parc il y a une autre petite calanque encore plus sauvage.

Et d'ici on ne voit pas le chantier naval. Finalement il faudrait que je conseille au maire de La Ciotat de faire peindre l'énorme portique du chantier en trompe l'oeil et aux teintes du Mugel pour que de loin en regardant vers l'ouest depuis La Ciotat, on ne le voit plus....

Si vous passez à La Ciotat, la ville où la pétanque fut inventée dans le square Eugène Mouton et celle où le cinéma débuta (l'arrivée du train en gare de La Ciotat par les frères Lumière) et où se trouve le plus vieux cinéma du monde (l'Eden sur le front de mer face au port) allez vers l'ouest jusqu'au Mugel car cela vaut le détour!


25/07/2013
0 Poster un commentaire

Une journée au Touquet avec le soleil dans l'oeil du matin au soir...

Nous voici dons partis de bonne heure ce samedi pour rejoindre nos amis qui habitent Le Touquet et qui nous ont invités à passer un agréable weekend ensemble.

Les habitants s'appellent les touquettois et les touquettoises. Leur hymne est très ancien et a été honteusement plagié par Vincent Scotto qui cédait à la mode orientaliste. Il est malheureusement de ce fait tombé depuis complètement dans l'oubli :

Elle est vive elle est charmante. C'est comme un z'oiseau qui chante. Je l'appelle ma p'tite bourgeoise. Ma Touquequett' , ma Touquequett' , ma Touquettoise, etc...

Environ deux heures et demi porte à porte, car il n'y avait vraiment pas un chat sur Paris et jusqu'à l'A16, ensuite pas trop de monde et un temps variable avec un passage exécrable à Amiens sous le ciel gris noir et la pluie, puis le dégagement sur la Baie de Somme avec le soleil et le ciel bleu à Abbeville parsemé de nuages longeant la côte par un fort vent, sortie vers Etaples sur Mer et son joli petit port après le pont sur la Canche qui mène au Touquet et plus au sud vers Stella Plage et Berck sur mer par la côte...

L'arrivée au Touquet dans la forêt est toujours très agréable et relaxant puis le passage devant l'ancien hôtel Hermitage transformé depuis en appartements puis l'hôtel Westminster,  à la façade toujours aussi imposante et enfin l'arrivée en centre ville où nos amis résident. Il fait grand soleil ce matin au Touquet-Paris-Plage!

Après un petit café d'accueil nous voilà partis, les filles au marché et nous faire une promenade plein poumons le long de la digue ensoleillée en allant jusqu'à la Thalassothérapie flanquée de son Novotel et de son Ibis, mais habilement encastrés dans la dune, histoire de s'ouvrir l'appétit...

Le vent souffle fort (70 km/h) d'ouest en est et le sable nous fouette les joues alors que nous avançons le long de la digue. Les chars à voile s'agitent sur le plage en individuels ou en cours, quelques kyte à planche à roulettes de ci delà...Il n y a pas un monde fou mais un peu de monde quand même. Nous finirons par la traversée de la Thalasso jusqu'au hall d'entrée et au restaurant du Novotel qui jouit d'une superbe vue vers la mer et sur la plage d'ouest en est. La piscine d'eau de mer de la thalassothérapie a aussi un cadre magnifique avec son immense verrière face à la mer et à la plage qui laisse entrer la lumière...

Nous faisons le chemin en sens inverse le long des immeubles de front de mer dont le goût architectural n'est pas toujours des meilleurs....Nous rentrons sans surprise avant les filles qui ont du faire un peu de trop de lèche vitrine, car elles sont assoiffées autant que nous sommes affamés....

Vassili, le chat, lui a bien profité de sa solitude en s'étendant en plein soleil depuis son observatoire sur les rues avoisinantes. Il vient chercher quelques caresses alors que nous prenons l'apéritif...

Un très agréable repas nous attend que nous allons déguster en prenant le temps d'échanger entre nous. Nos amis nous ont préparé notamment une excellente pintade farcie et un plateau de fromages typiques locaux que nous découvrons chacun avec grand plaisir...

Il est temps de repartir pour une agréable promenade digestive vers le Palais de l'Europe Casino en passant dans les galeries d'arts locales, notamment Alain Godon et ses Bildoreliefos.

Avec ensuite retour en centre ville et arrêt à l'échoppe locale de la Belle Iloise pour en profiter pour renouveler nos stocks de sardines, maquereaux, thon et bisque...

Nous finirons l'après-midi en nous montrant des photos de voyages avant de prendre ensemble un excellent dîner de poissons, péchés par le maître de maison le matin même avant notre arrivée.

Et comme il fait encore jour très tard nous irons admirer le soleil qui se couche face à la digue, rapidement quand même car il fait un peu frisquet en cette fin de soirée....

Nous voilà épuisés par tant d'air respiré, une nuit réparatrice au calme va nous préparer à la randonnée du lendemain!

 


17/06/2013
0 Poster un commentaire

Randonnez entre les nez - Cap Gris Nez et Blanc Nez - Pas de Calais

Hier nous avons eu le plaisir de faire avec nos amis une randonnée, dite des 2 Caps, car elle vous fait découvrir la côte qui s'étend depuis le Cap Gris Nez (dans le Boulonnais) jusqu'au Cap Blanc Nez (dans le Calaisis) en allant vers le nord est.

Ce site s'appelle le Grand Site des 2 Caps.

Pour mémoire le Cap Gris Nez marque la rupture de direction de la côte française qui passe d'est ouest à nord sud et aussi marque l'entrée de la Manche et la fin de la Mer du Nord. C'est aussi le point de la côte le plus près de la Perfide Albion...

Au départ d'Audinghen, où nous avons garé la voiture face à l'église et à son étrange clocher, nous voilà partis vers la mer et le phare que nous allons en fait contourner par l'est ( et qui servira de point de repère tout au long du parcours) en passant à travers les champs de pois, de betteraves et de pommes de terre, par le hameau de Framzelle, puis en descendant vers la mer, le long du camping du Cap Gris Nez pour atteindre une première fois la mer et la plage par marée basse au pied du Cap. On aperçoit les cultures de moules locales dont s'occupe visiblement le mytiliculteur affairé à en faire le tour avec son tracteur et sa charrette.

Nous voilà repartis sur la falaise par le sentier du littoral qui est aussi un GR et va nous emmener en surplomb de la mer jusqu'au Châtelet, où nous rejoignons la plage en coupant à travers la dune du même nom.

Le temps s'est légèrement assombri et quelques gouttes nous fouettent le visage chargées d'air iodé que nous respirons à pleins poumons. Nous marchons tout droit en direction de Wissant, le village du sablé de Wissant (non ce n'est pas un gâteau mais un fromage au lait crû de vache avec croûte brossée à la bière blanche, au goût délicat que nos amis nous ont fait découvrir la veille).

La vue est splendide et on aperçoit le Cap Blanc Nez qui porte bien son nom et se détache sur le ciel gris au delà de Wissant (il est en fait sur la commune d'Escalles).

Cela fait maintenant 2 heures et demi que nous marchons, il est donc temps de faire une halte pour dévorer nos sandwiches et des petites tartes au chocolat achetées le matin même au Touquet. Nous voilà donc attablé Chez Nicole à l'extérieur où nous commandons 3 bières et de l'eau que nous ne verrons jamais ( problème de mémoire surement...), mais cela ne fait rien nous avons déjà de l'eau et nous reposons tranquillement avant de repartir vers notre point de départ.

La route, qui au départ se confond avec le GR et la Via Francigena qui va de Cantorbéry à Rome en pélerinage, sillonne à travers les monts et les champs en frôlant les villages et notamment Tardinghen, où les filles nous abandonnent lâchement en nous demandant de ramener le voiture...Encore quelques kilomètres pour les deux valeureux et après deux raidillons successifs (n'exagérons rien!) nous voilà de nouveau sur la place principale d'Audinghen. Nous aurons marché 5h30 en comptant les arrêts...

Un petit aller retour en voiture pour récupérer nos femmes et nous voilà attablés au Vent du Nord l'un de deux cafés restaurants locaux pour y déguster une Jeanlain blonde ou ambrée et nous remettre de nos émotions. La patronne et ses filles aux statures imposantes nous y accueillent chaleureusement. Je ne résiste donc pas tout en pensant à Jacques Brel.

Le plat pays =


Les Flamandes =



17/06/2013
0 Poster un commentaire