Découvrir et voyager

Découvrir et voyager

Guatemala : la ruta maya

13 Février 2015

Première étape de notre voyage en Amérique Centrale très bien organisé par La Maison des Amériques Latines.

Après un long vol avec arrêt prolongé à Miami, nous voilà arrivés le même jour , mais tard le soir à Guatemala City dont nous ne connaitrons que notre hôtel : Le Gran Tikal Futura, au demeurant très bien, dommage que nous ayons raté les petits déjeuners...

Le voyage commence réellement le lendemain matin à l'aube, 14 février, après un réveil vers 5h, au petit aéroport national qui ressemble plus à un club d'aviation, avec le vol pour Florès au nord, dans l'état de Petén.

On nous dispatche dans des avions de plus en plus petits et nous finissons dans celui de 15 personnes avec hélices qui va mettre 45 minutes pour aller à Florès. Nous nous prenons le temps d'un vol pour Saint Exupéry, qui devait sûrement avoir mal aux oreilles à la descente...

Arrivée à Florès où notre chauffeur nous attend avec son minibus pour nous emmener illico vers Tikal.

Il est 10h30 quand nous pénétrons sur le site et là le dépaysement est immédiat, peu de monde, les gens sont dispersés sur le site très vaste, et sur le chemin dans la jungle vers le Templo V nous sommes seuls ou presque, car les signes araignées se balancent d'arbre en arbre avec élégance au dessus de nos têtes.

Puis c'est l'arrivée au coeur du site majestueux sur la Gran Plaza avec des angles de vues magnifiques laissant l'opportunité de quelques beaux "pan" avec l'appareil photo.

Non loin de la place des 7 temples quelques singes hurleurs se font entendre avec leurs cris gutturaux, des oiseaux magnifiques volent au dessus de nous... Rêve je, dors je, cours je ???

Notre visite durera près de 4 heures et nous finirons par un déjeuner rapide et local dans l'un des restaurants à la sortie du site, recommandé par notre chauffeur.

Le soir première surprise, mais excellente, de notre voyage, notre hôtel prévu étant plein, il nous a relogé dans un magnifique hôtel boutique situé au bord du lac de Florès, vers le nord sur la route d'El Mirador, le Bolontiku. Nous y sommes allés en bateau en admirant au passage quelques iguanes zébrés vert et jaune.



Soirée, nuit et petit déjeuner très romantiques. Ca tombe bien c'est le 14 février !

Le lendemain, 2ème jour, 15 février, nous voilà partis pour faire un peu moins de 200 km pour rejoindre Rio Dulce. La route est bonne sauf ces sacrés "tumulos", nom que les Guatémaltèques donnent aux cassis pour ralentir, de sacrés cassis en fait!

Arrivée à l'hôtel, et notre bateau nous attend pour une croisière sur le Rio Dulce qui finit à Livingston, le port seulement accessible par bateau avec ses garifunas et sa nourriture typiquement caribéenne. Les pélicans nous y attendent par centaines...

Nous déjeunons d'ailleurs chez Gaby d'un succulent "tapado", le ragoût de poissons et fruits de mer local avec une sauce au lait de coco et à la coriandre. De retour à l'hôtel avec une jolie vue sur le Rio Dulce pour une nuit de repos méritée.

3ème jour, 16 février, changement de chauffeur, et c'est la route plus courte, une petite heure, pour Quirigua, la magnifique cité maya avec ses stèles uniques dédiées à son roi, rebelle contre Copán, "Chocolat au lait" 1er qui a battu et décapité le roi de Copán, " Grand lapin obsédé " VIII... Je plaisante... quoique le roi de Copán s'appelait bien Lapin....



Miraculeux! Arrivés tôt et les premiers sur le site, nous y resterons seuls une heure et demi avant que d'autres touristes débarquent.

Ces sites mayas dans la jungle au calme sont un véritable enchantement..

C'est reparti pour aller à Copán qui est au Honduras, 3 à 4 heures, car le passage de frontière est un peu pénible, papiers et taxes à payer...Nous arrivons à notre hôtel Clarion Copan Ruinas vers 2h de l'après midi, le temps de se délasser au bord de la piscine après un en cas, puis d'aller faire un tour l'après midi au village de Copan Ruinas situé non loin de là.

Le 4ème jour, 17 février, est consacré à la visite de Copán. Une fois de plus nous voilà pendant plus d'une heure sur le site dans un chat, mais quelques aras volettent par ci par là... Magnifique site au coeur de la jungle une fois de plus et au bord d'une rivière, nous irons aussi visiter les Sepulturas à un grand kilomètre à pied et pour finir le très beau musée d'architecture avec les plus belles pièces du site.



Voilà, c'est le temps de rentrer à Guatemala City avec un incident de route, la montagne s'écroule sur la route ( rumbles ) mais nous passerons à travers pour arriver pour diner et notre dernière nuit au même hôtel,  et au Guatemala avant le départ pour le Costa Rica le matin du 18 février très tôt.



30/03/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres