Découvrir et voyager

Découvrir et voyager

8 jours de rêve au bord des grands lacs d'Italie du Nord

Cette année nous avons profité de notre proximité de l'Italie pour faire une escapade au bord des lacs de l'Italie du Nord depuis Le Lavandou.

Une première escale chez notre fils à La Turbie et nous voilà partis vers Vérone, notre point de départ.

Le Lac de Garde 

Depuis Vérone l'autoroute du Brenner nous conduit vers le nord ouest et la sortie Affi vers le Lac de Garde. Jolie région vallonnée de vignoble qui nous amène à Bardolino au bord du Lac, puis nous remontons vers le nord en passant à Garda pour arriver à Torri del Benaco, charmant petit village calme, un peu oublié des touristes (tant mieux!) car plus loin que d'autres des arrivées d'autoroutes.

IMG_4033.JPG

Pour mieux voir le lac, nous montons par la route pente vers San Zeno Di Montagna qui surplombe magnifiquement le lac offrant des vues sublimes vers l'ouest, le sud et le nord du Lac vers Salo, Maderno, Gargnano, Limone etc...

Arrêt déjeuner sur a terrasse du Paradiso Imperfetto (on se demande bien pourquoi) avec sa serveuse multilingue, puis petite randonnée digestive autour de San Zeno.

La route se poursuit en se rétrécissant vers Prada à 1200 mètres, lieu peu à la mode plutôt pour marcheurs et d'où partent des sentiers vers le Monte Balbo qui domine le lac à 1700 mètres.

De là une route très étroite, à côté de laquelle celle de la descente de Bavella en Corse fait pâle figure, descend en lacets vers le nord et Assenza di Brenzone. Heureusement pas un chat (plutôt pas une voiture à la montée) que des vélos enfourchés par quelques fous qui escaladent dans l'autre sens les 21 virages avec une dénivelée de 1000 mètres et des pentes de 10% ou plus.

La vue est tout bonnement magnifique sur le nord du lac et notamment sur Val di Sogno qui porte très bien son nom.

Notre périple au bord de la rive est du Lac de Grade s'achèvera à Torbole et Riva del Garda, les deux stations balnéaires du nord, très près de la sortie autoroute qui déverse les allemands sur le Lac, et qui sont sans grand intérêt.

Je note pour la prochaine fois la randonnée au Monte Balbo, mais il faut partir tôt et loger sur place pour la faire, qui offre selon nos interlocuteurs locaux de somptueux paysages sur les Alpes et les lacs...

Retour rapide vers Vérone sous l'orage par l'entrée nord du lac sur l'autoroute du Brenner en essuyant un terrible orage du côté de Dolce..

Le Lac de Côme

Après un passage très agréable à Bergame en venant de Vérone, le lac de Côme est tout près et nous arrivons par la route cette fois-ci après être sortis de Vérone par une très jolie voie pavée qui nous conduit vers Mozzo et ensuite vers Lecco au bord du lac à la pointe est de l' Y inversé qui est la forme du lac.

IMG_4131.JPG

Premier arrêt à la sortie de Lecco au bord du lac pour les premières photos, puis très belle route étroite avec quelques tunnels inévitables qui nous conduit vers Oliveto Lario puis Civenna et enfin Bellagio pour arriver à notre hôtel situé à San Giovanni, hameau au sud de Bellagio qui fait face à Lenno et Tremezzo et la fameuse Villa Carlotta que l'on voit facilement à l'oeil nu et encore mieux au téléobjectif.

Excellent choix d'emplacement à l'écart de la foule friquée de Bellagio, dont l'intérêt principal est le merveilleux site où se trouve la station, au creux de l'Y avec des vues splendides sur le nord du Lac de Côme et ses deux rives ouest et est. L'autre intérêt étant les ferries et bacs vers les autres rives.

Pour revenir à San Giovanni, où nous posons la voiture, nous voilà maintenant après une petite halte à la spiagga libera (la plage publique face à Tremezzo et la fameuse villa Carlotta) et un déjeuner rapide au coeur du village et au pied de la jolie église avec ses cloches, partis vers le nord et les sublimes jardins de la villa Melzi ( à dix minutes à pied) et dont l'entrée sud se situe à Loppia, autre hameau.

Les jardins de la villa Melzi sont une véritable splendeur, tout est magnifique, nous ne savons plus où donner du zoom et du clic, tant les points de vue sont sublimes. On comprend mieux l'inspiration de Liszt qui y résida....Nous ferons un double aller retour tant il y a voir, pour commencer un aller retour, puis un aller vers le nord pour aller vers Bellagio situé à 15 minutes à pied.

Pas grand chose à dire du coeur de station avec se boutiques et hôtels de luxe, par contre il faut aller à la Spartaventa, la pointe nord avec son petit port et sa vue merveilleuse à 270° (voire 300) sur le lac.

De plus un restaurant vous y sert des rafraîchissements dans la journée pour vous poser et laisser vos pensées voguer au rythme du lac.

IMG_4212.JPG

Retour vers San Givoanni en 35 minutes avec en cadeau le passage dans les jardins Melzi à l'heure de la fermeture, idéal pour être seuls au bord du lac, dommage que le soleil ne se couche pas encore...

Le soir nous reviendrons faire un excellent dîner à La Darsene di Loppia situé juste à l'entrée sud des jardins.

IMG_4216.JPG

Le lendemain matin très belle route sur l'autre bras du Y en allant de Bellagio à Côme avec un arrêt à Côme pour regarder encore le lac et se promener sur le Lungo Largo, promenade bien agréable des cômois.

Lac Majeur

Ce n'est pas le plus grand malgré son nom, et nous l'atteindrons assez vite depuis Côme via le réseau dense d'autoroutes autour de Milan, situé à quelques 50 kilomètres. Le dernier autoroute dit "dei Trafori" (des tunnels), qui relie Gêne à la Suisse, porte très bien son nom.

Nous quittons l'autoroute en surplomb pour tomber en pactes directement sur Stresa, grande station réputée avec ses grands hôtels face au lac, dont le Regina où nous parquons la voiture pour 3 jours car nous avons choisi d'aller en bateau et à pied pour notre séjour...

La Navigazione nous attend avec le bateau pour l'Isola Superiore di Pescatorei où se situe notre charmant hôtel restaurant idéalement situé avec ses vues sur les autres iles Borromées et notamment le fameux et grandiose Palazzo Borromeo, chef d'oeuvre romantique à souhait...

IMG_4260.JPG

Nous nous posons rapidement tout en admirant la vue depuis la terrasse de notre chambre,mais malheureusement en ce premier soir, les orages sont toujours là et une belle averse nous surprend au moment de partir dîner à Baveno dans un autre restaurant du propriétaire de l'hôtel (car ce soir il y a un mariage dans l'hôtel).

Il Capitano Marcello nous conduit avec son parapluie à son embarcation et nous fonçons dîner sans trop regarder le paysage vue l'orage épouvantable... La traversée donne l'occasion de faire la connaissance de nos compagnons : un couple d'allemands, un autre de canadiens et un jeune chef d'orchestre d'origine italienne avec son épouse, de nationalité canadienne et vivant à Chicago. Heureusement au retour l'orage est passé et Marcello nous conduit plus calmement en faisant le tour d'Isola Bella avec le Palazzo Borromeo et ses jardins éclairés. Très romantique...

IMG_4279.JPG

Au retour le mariage bat toujours son plein, mais les chambres sont bien isolés de la salle et nous pouvons nous endormir bercés par les remous du lac.

Le lendemain le temps annoncé n'est pas merveilleux, mais cependant nous passerons entre les gouttes, et nous voilà partis après avoir acheté à la Navigazione le pack des iles avec visites.

Nous commençons par une visite matinale de l'Isola Madre principalement pour ses jardins sauvages autour d'un palais qui ressemble plus à une grande maison de maître. Les jardins sont aussi très beaux, moins que ceux de la villa Melzi, mais quand même, quelques paons blancs s'y promènent et surtout peu de touristes car il est tôt. Les jardins ont subis une tornade en 2006 et le cèdre géant au pied de la maison et au sommet du jardin est haubané de toutes parts pour qu'il ne tombe pas...

Dans le palais, la très étonnante collection de décors et de marionnettes pour le théâtre privé de la famille des Comtes de Borromée qui visiblement n'avaient pas grand chose à faire et s'amusaient comme des petits fous avec leurs marionnettes..

Nous voilà repartis après une grande heure vers Isola Bella, la plus visitée, car la plus près de Stresa et aussi avec un véritable palais et de magnifiques jardins en escaliers.

Cette fois-ci il y a un peu de foule aux caisses, mais comme nous avons déjà les billets, nous voilà entrés dans le palais avec un parcours fléché de salle en salle, dont une très grande salle qui ressemble au choeur d'une cathédrale, et dont l'acoustique est tellement étonnant que les musiciens ne peuvent y jouer. De salle en salle nous faisons les étages puis le sous-sol , façon grotte (ou grotesque est l'adjectif approprié pour ces décors en pierres et coquillages aux murs) puis remontée dans le palais pour finir par une galerie avec de très belles tapisseries (scènes de chasse.. pas en Bavière...) et l'arrivée dans les jardins par un escalier double.

Très beaux jardins fleuris, où les hortensias et les autres bénéficient du micro-climat local pour se développer ( je ne regarderai plus jamais mes propres hortensias de la même manière...).

Des statues de faunes de toute sorte ornent le jardin qui se déploie vers le sud en une magnifique terrasse surplombant un jardin en escalier qui va mourir au bord du lac. Une sympathique italienne immortalise ce moment en nous photographiant au bout du jardin au bord du lac.

Quelques paons blancs sont là pour égayer les visiteurs, le mâle, véritable showman, nous fait des roues à tour d'ailes, quant aux femelles, elles promènent leur petits qui sont encore d'un jaune virginal...

Les appareils photos cliquent de toute part....

Après près de deux heures de visites, il est temps de prendre un déjeuner rapide et nous trouvons un restaurant calme contre les jardins, à l'écart de touristes et du lac) avec un petit jardin intérieur pour grignoter une salade...

Retour vers notre Isola dei Pescatori et notre hôtel pour nous livrer au farniente en lisant sur notre terrasse ensoleillée en regardant le lac à nos pieds...Ô temps suspend ton vol et vous heures propices...

Le soir premier dîner au restaurant de notre hôtel avec d'abord un Apérol Spritz en terrasse en regardant le Palazzo Borromeo. Excellent dîner, suivi d'une promenade digestive sur l'île, où il n'y a plus personne le soir, doublé d'une excellent nuit...

Ah quel bonheur, ce petit déjeuner au bord du lac sur la table d'angle avec les moineaux peu farouches qui viennent déraper dans notre assiette pour attraper les miettes...

IMG_4359.JPG

Puis ensuite nouveau départ vers Stresa pour faire la randonnée qui conduit à Belgirate, il fait très chaud, il n'y a pas grand chose à voir et peu de points de vue sur le lac sauf à l'arrivée, mais on traverse des bois bien agréables sous la chaleur (nous aurions du prendre nos chaussures de marche plutôt que des Birkenstock...

Un peu de stress car il faut arriver avant 13h30 car un seul bateau s'arrête vers 13h50 à Belgirate pour revenir à Stresa puis Isola dei Pescatori. Objectif tenu, il est 13h30 quand nous débouchons sur la route de bord du lac par un escalier qui vient de la gare de Belgirate, plus que 300 mètres pour atteindre l'embarcadère...

Très jolie croisière retour sur le lac en passant à Santa Catarina del Sasso, le monastère qui vaut le coup vu du lac puis Stresa et nous voilà de retour sur notre île pour un déjeuner rapide (pizza)  aux Pirates au bord du lac aussi...

Retour à la chambre pour prolonger le farniente sur la terrasse en lisant jusqu'au dîner..

Ce dernier soir nous avons de la chance, le temps est beau et nous allons pouvoir dîner dehors avec la vue superbe sur le Palazzo Borromeo et les lumières qui changent progressivement avec le coucher du soleil pour atteindre un merveilleux rose illuminant l'eau au pied du Palais. Puis la nuit tombe et le Palais s'illumine de ses lumières. Qu'il fait bon être ici ce soir en si agréable compagnie...

IMG_4407.JPG

Dernière nuit et dernier petit déjeuner avec les moineaux , encore la terrasse pour en profiter une dernière fois avant de quitter en fin de matinée l'hôtel pour retourner prendre notre voiture à Stresa.

Voilà c'est fini ! Mais ces 3 jours magiques resteront à jamais gravés dans notre coeur et notre esprit et une irrésistible envie de revenir nous étreint....

 

Maintenant route pour Asti et Barolo pour une dernière halte en Italie, enchantée aussi, dans un ancien monastère transformé en Relais & Château, au milieu du vignoble de Barolo. 



02/08/2014
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres