Découvrir et voyager

Découvrir et voyager

Birmanie Centrale - les royaumes birmans - de Mandalay à Bagan

Voyage en Birmanie suite ...

 

Fin du Jour 7 - Arrivée à Mandalay le soir - 4 février

 

Le premier vol intérieur avec la compagnie KBZ se passe parfaitement....Excellents avions à hélice et personnel attentif....

 

Nous atterrissons à la nuit tombée à l'aéroport international de Mandalay assez désert......il est vrai que les vols en provenance de Chine et notamment de WuHan ne fonctionnent plus...situé à quelques 30 kms au sud de la ville, c'est l'occasion de reprendre un bout d'autoroute pour rejoindre la ville et notre hôtel...

 

Nous arrivons vers 21h au Magic Mandalay pour un dîner rapide après avoir déposé nos bagages dans la chambre. Le dîner est correct sans plus. L'hôtel qui en apparence paraît de standing, laisse un peu à désirer par sa maintenance, ce que l'on voit dans la chambre en observant la salle de bains et les peintures un peu défraichies...on verra plus tard que le personnel est à la hauteur de ces apparences...

 

Jour 8 - les capitales des rois birmans : Mandalay, Mingun, Inwa (Ava) et Amarâpura - 5/2

 

Lendemain matin petit déjeuner à l'hôtel assez moyen en fait pour un départ vers 8h30 en direction du centre de Mandalay, capitale des derniers rois birmans, et commencer les visites.

 

Et cela commence fort par le monastère Shwenandaw , en fait la maison du roi Mindon (on reviendra sur ce roi un peu plus tard), le dernier grand roi birman du 19ème siècle. Cette maison était en fait l'un des appartements à l'intérieur du Palais Royal avec les 113 autres que les anglais ont cru bon de bombarder pendant la seconde guerre mondiale et qui sont tous partis en fumée....Mais son fils Thibaw fit heureusement dès 1880 transporter la maison du roi à l'extérieur du palais car elle était trop chargé de symboles et de souvenirs douloureux.. les birmans sont affreusement superstitieux...

 

Architecture exceptionnelle, tout en teck, ciselé de magnifiques sculptures usées par le temps et que des artisans réparent ou refont au pied du monument, nous pouvons les observer ....Rénovation avec l'aide internationale notamment des japonais, quelques affiches en kanji l'indiquant...

 

IMG_4135.JPG

 

Portes, petites et grandes sculptures de bois , nous pénétrons à l'intérieur assez sombre, comme le bois de teck, avec au centre un choeur avec un bouddha doré et autour ses 14 dernières vies illustrées sur des bas reliefs...zénitude du lieu.. interdit aux femmes une fois de plus ( je viens de le dire à Marlène Schiappa qui s'est immédiatement roulé par terre....). C'est très beau! 

 

Nous ressortons du monument pour nous rendre non loin de là à la Kuthodaw Pagoda.  Encore une création du roi Mindon, très pieu et très bouddhiste qui conduisit un synode en 1860 pendant son règne pour élaborer le canon bouddhique (règles de conduite) en birman (car avant il était souvent écrit en sanskrit). 

 

Et au lieu d'en faire un livre classique, il le fit graver sur 729 stèles d'albâtre recto verso (ce qui fait 1458 pages), chacune à l'intérieur d'un petit stûpa blanc immaculé... Pour vous donner une idée en y consacrant 8h par jour il faut 450 jours pour lire le texte...

 

IMG_4141.JPG

 

Les 729 stèles sont réparties autour de la pagode centrale  couverte d'or dans sa partie haute...Promenade dans la galerie centrale où une maquette permet de mieux apprécier la vue d'ensemble et ensuite à l'extérieur.. Un chat noir birman se réchauffe au soleil au pied d'une colonne...Lieu magique inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco! Magnifique endroit...

 

IMG_4142.JPG

 

Puis ensuite un petit arrêt rapide pour photos devant la Sandamuni Pagoda qu'on ne visitera pas, ni non loin de là le Kyauktawgyi Buddah Temple, car avec le bus nous devons aller à l'embarcadère et pour cela nous longeons sur 2 côtés (est et sud) le Palais Royal, carré de 1600 mètres de côté, entouré d'eau, avec 12 portes (les signes du zodiaque) et 33 tours (cité des dieux bouddhiques).

 

En fait l'intérieur présente peu d'intérêt et l'accès y est très limité, car les généraux birmans ont trouvé intéressant de s'y loger depuis leur longue domination du pays...

 

Nous nous dirigeons vers l'ouest pour rejoindre le fleuve Irrawaddy (where the old flottilla lay...) et prendre un vieux bateau de bois avec terrasse et sièges pour nous rendre à Mingun.

 

La majesté du fleuve dans la brume permanente au soleil qui chauffe de plus en plus nous offre un moment de relaxation bienvenu avec le vent lié au mouvement, une marchande de mèche avec le patron du bateau essaye de nous vendre ses souvenirs birmans... l'occasion d'acheter de très belles cartes postales...quelques rafraichissements et fruits sont offerts...tout va bien!

 

Une petite demi heure et nous voilà débarqués à Mingun et montés à bord de tchouktchouk multiplaces et inconfortables pour nous rendre vers les principaux monuments à visiter...

 

On commence par la Satowya pagoda au bord du fleuve et ses deux lions gigantesques au gros cul, malheureusement détruits largement par un tremblement de terre qui fit tomber leurs têtes dans le fleuve... il ne reste que leurs culs énormes devant nos yeux... quelques photos et nous nous dirigeons vers le temple principal non loin de là...

 

La Mingun Pagoda ou Pahtodawgyi commencée en 1790 par le roi Bodowpaya qui voulait édifier la plus grande pagode au monde (153 mètres) pour y mettre une dent de Bouddha (qui devait être grande...) que les chinois lui avaient offert (on notera la présence insistante des chinois dans le pays depuis longtemps...).  

 

Toute en briques, un travail pharaonique à grand renfort de milliers d'esclaves de 1790 à 1810 (dont beaucoup d'Arakanais de l'ouest du pays... on comprend mieux les tensions intercommunautaires du pays)....mais hélas pour le monument (ou heureusement pour les esclaves) le roi mourût...

 

Il n'y a que 50 mètres de construit, un tas de briques géant et impressionnant mais pas très beau...on ne peut plus y monter, les tremblements de terre et notamment celui de 1838 à creusé un brèche géante dans la paroi qui nous fait face...pas de visite de l'intérieur (2534 bouddhas en argent que nous ne verrons pas..)

 

Les birmans étant superstitieux, ils ont associé le malheur à ce lieu et les rois suivants, dont le fameux Mindon migreront vers Ava puis Amarâpura et Mandalay...

 

Non loin de là avec un peu de tchouktchouk nous voici devant la Mingun Bell, la plus grande cloche au monde en état de sonner ( je croyais que c'était Ségolène .. mais non!) après celle du Kremlin (qui elle est fêlée ...comme Putin). 4 mètres de haut 5 m de diamètre et 90 tonnes..on peut se glisser dessous et la faire sonner...elle a été déplacée à la fin du 19ème par les anglais....

 

Fondue au début du 19ème et tranportée par le fleuve puis hissée à sa place d'origine par des esclaves et l'artisan fondeur fut exécuté pour qu'il n'en refasse pas une autre (les rois birmans aussi étaient fondus...).

 

Nous finissons par la plus belle, la Hsinbyume Pagoda construite en 1816 par le roi Bagyidaw en mémoire de sa première femme du même nom. Sur le modèle du temple de Sulamani de Bagan. D'une blancheur immaculée sous le ciel bleu au soleil de midi, avec 7 terrasses concentriques (évocation du Mont Méru) et dedans des bouddhas aux 4 points cardinaux avec un bouddha doré caché derrière chaque bouddha en pierre...On voit le fleuve perdu dans la brume au loin...

 

Il est temps de rejoindre le bateau après un nouveau tape cul avec le tchouktchouk...

 

Nouvelle croisière alanguie dans le sens descente du fleuve vers le sud... on voit passer les bateaux avec les barils de pétrole brut (la Birmanie n'a pas de raffineries...), et plus intéressants les trains de flottage de bois de teck ou de bambous, tirés par des remorqueurs...

 

Nous rejoignons l'embarcadère à l'ouest de Mandalay pour monter dans le bus et aller au sud vers Inwa aussi appelée Ava (mais hélas la rousse flamboyante n'y est pas....).

 

Après 30 minutes nous quittons le bus pour prendre un petit bateau à moteur qui traverse la rivière Myitnge pour rejoindre  l'endroit où se situe Ava à la confluence avec l'Irrawaddy.

 

On commence par le déjeuner dans un endroit charmant en plein air à l'ombre des arbres appelé Ava Riverside. Excellent déjeuner !! ça mérite une Myanmar... allez ...2 Myanmar pour 6 !!. Pas mal de touristes en groupe (des espagnols derrière nous) ou en individuels avec leur guide...

 

Après le déjeuner nous voilà partis en calèche (ça fait encore mal au cul...) pour visiter les vestiges d'Ava, royaume fondé au 14ème siècle jusqu’au 16ème, puis de nouveau capitale avec le roi Bagyidaw qui régna de 1819 à 1837. Inwa existait depuis 1364 fut pendant 2 siècles la capitale du royaume birman avec des palais en teck qui furent ensuite démontés (voir le pont d'U Bein plus loin). Le tremblement de terre de 1838 fera que le site sera abandonné en 1841 par le successeur de Bagyidaw ( Tharrawaddy) pour Amarâpura, puis Mandalay.

 

Le circuit nous conduit vers le monastère Bagaya kyaung tout en bois de teck noirci et patiné avec du pétrole.. très belles sculptures, figures de nat, il fait sombre...un toit à 7 degrés au dessus... puis ensuite vers le monastère Maha Aung Mye Bon Zan kyaung (p.. c'est bien long ce nom...) qui lui est en brique et a échappé au démontage, aux incendies ou aux séismes...en chemin on aperçoit la Palace Tower (palais détruit lors du fameux tremblement de terre de 1838)...

 

Une vidéo pour mieux se rendre compte de notre visite d’Ava....

 

Mais il nous faut partir car les visites ne sont pas terminées... Nous ne visiterons pas  Sagaing de l'autre côté du fleuve, qui abrita la dynastie Shan à partir de 1315, après la chute de Bagan, et avant que Ava ne devienne capitale...située malheureusement en plein sur la faille sismique entre les plaques indienne et eurasienne ...

 

En effet le soleil va bientôt se coucher et il faut voir cela sur le fameux pont d’U Bein tout en teck sur 1200 mètres, construit en 1849 pour enjamber le lac Taungthaman au bord duquel se trouve Amarâpura...promenade au bord du lac non loin du pont puis sur le pont au coucher du soleil, beaucoup de monde... et en contrebas un couple de mariés qui fait des photos.. le must local!

 

IMG_4159.JPG

 

Pas de temps pour le Mahagandhayon monastère, ni la pagode Kyauktawgyi tous deux proches du pont hélas, car il faut rentrer diner, la nuit tombe... on ne verra donc pas non plus le Mahamuni Buddha Temple situé entre Amarâpura et Mandalay

 

Diner spectacle très moyen (le diner et le spectacle..) sur la route du retour au Unique Myanmar, qui n'a rien d'unique en fait... on oubliera vite!!! Retour à l'hôtel pour dormir....

 

Une petite vidéo pour compléter notre visite de Mandalay avec des endroits que nous n’avons pas visités et nous rappeler certains autres que nous avons vus...

 

Et le Jade Market de Mandalay pour le voir aussi ....

 

 Jour 9 - en route vers Bagan via le Mont Popa - 6 février

 

 Départ après le petit déjeuner à l'hôtel par le bus vers 8h-8h30...

 

Aparté....

 

Mauvaise surprise au départ... nous avons commis l'erreur (certes...) de nettoyer nos chaussures la veille au soir  (car rien d'autre de disponible dans la chambre ) avec une petite serviette carrée , et faute grave nous n'avons pas pensé à la nettoyer (un peu fatigués par la journée de visites) ni, ce qui eût été plus habile quoique fourbe, de la jeter négligemment dans le couloir pendant la nuit loin de notre chambre....

 

Et ne voilà-t-il pas que la "Madame Connasse" de l'hôtel Magic Mandalay débarque à l'intérieur du bus au moment du départ, en tenant la serviette ouverte à la main et en demandant le coupable (elle a visiblement été élevée au biberon des quarterons de généraux birmans avides de dénonciations....). Nous nous dénonçons évidemment et il faut lui payer 3000 Kiats , soit moins de 2 Euros pour rembourser la serviette qu'elle nous donne (on la jettera peu après bien sûr...)...

 

Je me suis retenu pour ne pas la coller au mur ou la jeter du car plus exactement, et même si je reconnais que ce que nous fîmes n'est pas du plus recommandable, j'ai malheureusement tendance à penser que "Customer is King and Customer Service is key!" et qu'elle aurait mieux fait de fermer sa g... et de tout simplement  la faire nettoyer... tout ça pour 3000 kyats, il faut le faire...donc le Magic Mandalay pour sa maintenance déplorable, ses diners et petits déjeuners très moyens, et une notion de service au client un peu spéciale ne restera pas dans ma mémoire de voyageur...

 

Repassons à l'essentiel, après cet intermède de défoulement personnel, c'est à dire à notre magnifique voyage en Birmanie...

 

Nous voilà donc sur la route sud de sortie de Mandalay avec un premier arrêt dans un capharnaüm d'objets anciens dont des marionnettes, pas terribles d'ailleurs, et dont nous sortons assez vite..

 

Les jeunes moines marchent pieds nus le long de la route à la recherche de leurs offrandes....

 

Second arrêt plus intéressant chez un fabricant de tissus et vêtements traditionnels birmans de qualité, on voit à l'atelier de tissage et  la voiture du patron que le business marche bien. A la sortie de la visite de l'atelier, le magasin local où se ruent principalement les dames pour s'acheter des petits hauts birmans ente autres ....grosses poitrines interdites....on a dit birmane....

 

Un petit résumé des artisanats principaux autour de Mandalay...

 

Nous voilà enfin partis pour près de 150 km par l'autoroute qui rejoint Yangon, puis après un arrêt chez des fabricants de jade (j'ai du mal à situer cette visite dont je me rappelle en relisant mon texte) avec des arbres pétrifiés servant de matière première... puis ensuite par une route assez interminable qui passe par Taungtha un carrefour commercial et nous mène progressivement en montant la montagne au Mont Popa qui culmine à 1518 mètres, et près duquel pointe à 737 mètres au dessus de la plaine de l'Irrawaddy un piton rocheux avec un monastère au sommet, appelé Taung Kalat.

 

Nous arrivons au pied pour un déjeuner local simple mais bon.. 2 couples de japonais au regard impénétrable sont à côté de notre table...des singes rôdent non loin de là...

 

Lieu de pélerinage bouddhiste avec la présence des nat (esprits animistes), même les rois y venaient avant leur règne... des sanctuaires sont construits sur le piton.

 

Pour accéder en haut de TaungKalat il faut gravir pieds nus les 777 marches (je n'ai pas compté) mais cela se fait assez simplement, car le sol est carrelé et balayé régulièrement par des fidèles qui vous demandent ensuite quelques kyats à la descente...on nous a prévenu de l'agressivité des singes, mais la montée est heureusement protégée par un grillage...on entre entre 2 éléphants blancs et de part et d'autres les marchands du temple pendant une bonne centaine de mètres avant de laisser ses chaussures pour monter pieds nus...

 

A mi parcours, le palais des 37 Nat birmans avec de nombreuses offrandes.. les nat, divinités animistes de la nature préexistantes à l'arrivée du bouddhisme, ont été intégrés par syncrétisme avec le bouddhisme, notamment par Anawrahta dès le 11ème siècle....on en trouve partout en Birmanie...

 

....au sommet la pagode brille de mille feux avec ses stûpas dorés... très belle vue autour.. malheureusement toujours la brume...C'est très beau!

 

On redescend en moins de 20 minutes et nous voilà de nouveau dans le car en direction de Bagan. Très joli paysage de montagne en descendant vers la plaine de l'Irrawaddy..Bagan n'est qu'à 50 kilomètres..

 

Arrêt sucre de palme à mi-chemin ....où une famille exploite les arbres, les toddy, pour en faire toutes sortes de bonbons et autres friandises.. c'est l'occasion de voir la seule voiture d'un constructeur français du voyage, une Peugeot 3008 a priori venant de Chine...

 

On assiste ensuite à une démonstration de la cueillette des noix de palme (Toddy palm tree) par un local qui aime bien prendre la pose....puis on va visiter la fabrique des bonbons de sucre de palme et ou de tamarin ... quelques achats de bonbons gingembre sucre de palme très bons que nous avons finis chez nous voici quelque temps déjà...

 

Nous voilà repartis et nous arrivons à la tombée de la nuit à notre hôtel à Bagan. Le Amata Garden Resort qui comme son nom l'indique ressemble à un hôtel pour touristes américains, mais qui est très bien, très belles chambres vastes avec grande terrasse, très grand espace avec multiples bâtiments à 2 étages entourés de verdure, jolie lobby et salle de petits déjeuner ou restaurant près d'une belle piscine avec un bar à cocktail au fond, salle de gymnastique, spa et massages etc....un hôtel à recommander!

 

Après l'installation, nous allons diner non loin de là dans un excellent restaurant - Zar Chi Eain - avec des marionnettes au dessus de nos têtes (belles et pas chères, 20 dollars US) , des boutiques à l'entrée et un salon de massage. 

 

Retour à l'hôtel vers 21h00 et possibilité de voir la TV en français avec TV5 Monde et le spectacle des Magritte (les césars belges...) ...on va bien dormir car demain les visites de Bagan commencent....

 

Jour 10 - Bagan , Bagan, Bagan .... 7 février 2020

 

Pour les 3 plus courageuses, la matinée a commencé à 4h30 du matin pour aller voler en Montgolfière au dessus de Bagan au lever du soleil... elles reviendront avec les yeux plein d'étoiles sous le coup de 8h30, après que nous ayons pris de notre côté un excellent petit déjeuner au bord de la piscine...

 

IMG_4524.JPG

 

Merci à Marie pour cette photo de son périple aérien....

 

Nous voilà partis pour Bagan et ses 2000 et quelques monuments...

 

On commence par Old Bagan,  après un petit arrêt pour photographier un joli temple en briques rouges qui se reflète au soleil levant, nous voilà au centre ....

 

L'ancien Palais Royal gît à nos pieds avec quelques fouilles archéologiques qui rappellent Cnossos en moins bien, c'est dire... mais ce n'est pas le but de notre visite.

 

Nous commençons par le temple Shwe Gû Gyi, temple de la caverne dorée (comme son nom l'indique, car maintenant je parle birman couramment....). Construit en 1131 par le roi Alaungsithu qui voulait devenir un bouddha.. il a gravé un poème en ce sens dans le temple....

 

Mais en fait cela s'est terminé pour lui en eau de boudin ....L'histoire dit que le roi malade fut transporté par son fils, Narathu, dans le temple..; mais comme le roi guérit,  l'ignoble Narathu vint alors l'étouffer sur place...cela a valu au roi assassiné de devenir l'un des 37 nats vénérés dans le pays...

 

La visite donne à voir un grand bouddha doré du 12ème entouré de peintures murales du 18ème... le temple étant en surplomb, on aperçoit non loin de là Pitaka Taik, la bibliothèque construite par Anawratha pour abriter les écritures bouddhiques de Thaton, ravies à l’ancien roi Môn Manuha...

 

Puis nous voici au temple Thatbyinnyu (tas de binious dirait ma grand mère limousine...), le plus haut du site, datant du 12ème siècle, l'un des premiers à 4 étages.. son nom veut dire "Omniscience" l'un des apanages du Bouddha... 3 bouddhas à l'intérieur ...

 

Retour au bus et départ pour Nyaung Oo au nord est, toujours le long de l'Irrawaddy...pour aller voir le must des must local, la pagode Shwezigon (comme je parle toujours birman, Shwe veut dire doré ou en or....) qui est d'une magnificence extrême. Plein les yeux! Elle brille de mille feux au soleil....

 

ADD10638-F27C-4A40-955A-0A685656BFBC.JPG

 

C'est l'une des plus belles pagodes du pays (qui sont au nombre de 4), commencée sous le roi Anawratha en 1059, elle fût achevée par Kyanzittha en 1090...elle est la plus vénérée du site car elle abriterait un os frontal du Bouddha et la réplique d'une de ses dents (qui est au Sri Lanka)....

 

De nombreux pèlerins sont présents avec les marchands du temple habituel.. je trouve enfin une carte routière du Myanmar que j'ai omis d'acheter avant de partir (j'aime bien me situer dans l'espace...).

 

Architecture typique birmane avec plusieurs terrasses rectangulaires puis octogonale et enfin ronde avec au centre le magnifique Stûpa recouvert de feuilles d'or. Entouré des 550 épisodes (547 soyons précis) de la vie du Bouddha (je ne comprends d'ailleurs toujours pas que Canal ne se soit pas encore emparé du scénario??) , et tout autour des salles de repos ou de prières avec des bouddhas de partout et dans un pavillon en teck du 15ème, la statue en bois du Prince Siddhartha (le futur Bouddha)....en fin de visite on aperçoit l'étonnant bouddha Serge Gainsbourg (mêmes yeux globuleux et cigarette au bec...)

 

IMG_4203.JPG

 

Notre regard est attiré par un groupe de birmanes vêtues de noir avec des turbans multicolores, ce sont des Paos - tribu des montagnes - que nous retrouverons plus tard... jolies photos....

 

Une petite vidéo en français pour compléter l’aperçu de Shwezigon...

 

Nous voilà repartis en direction de Old Bagan avec un arrêt au temple Gubyaukgyi datant du 13ème, surtout réputé pour ses belles fresques intérieures du 13ème représentant les 550 vies de Bouddha , qui ont été nettoyés et protégées par l'Unesco... une empreinte du pied de bouddha au plafond à l'entrée...

 

Il est temps d'aller déjeuner et nous voilà en terrasse non loin du fleuve au restaurant Treasure avec un bon déjeuner à la mode birmane...

 

Nous repartons pour continuer notre marathon de visites pour la visite du temple de Htilominlo, construit en 1218... la légende dit que le roi devait choisir son successeur parmi ses 5 fils, il prit une ombrelle et décida que celui vers qui l'ombrelle pencherait serait le futur roi (ça sent l'arnaque...)...et ce fût Htilominlo qui en hommage construisit ce temple à l'endroit où tomba l'ombrelle....à l'intérieur 4 bouddhas et des fresques....

 

Fin des visites pour ce jour par le second must local, le temple Ânanda qui est l'un des plus imposants. Construit de 1091 à 1105 par le roi Kyanzittha, de la période de l'âge d'or de Bagan. Il a le mérite d'être restauré depuis le tremblement de terre de 1975. 

 

E5DFC71C-F7D5-4394-8B17-688343B90AB1.JPG

 

5 terrasses et 56 m de haut, 4 entrées et le seul avec 3 corridors de déambulation. 1000 niches et 1424 bouddhas en grès sculpté...

 

A l'intérieur 4 bouddhas en position debout, en teck plaqué de feuilles d'or... l’un d’eux a un regard oblique vers le bas et cela donne l'impression avec l'éclairage qu'il continue de vous regarder quand vous avancer vers lui...

 

IMG_4218.JPG

 

On ressort pour des photos d'ensemble du très bel édifice sculpté...c'est magnifique....

 

En route arrêt au magasin local de laques (Bagan est réputé pour cela)  Tun Handicrafts à New Bagan...on assiste à la fabrication des objets en laque. La laque provient de la sève d'un arbre appelé "Melanorrhoea usitata" plus communément appelé "Thitsi ou Laquier de Birmanie". Il pousse dans l'état Shan à l'est et dans la jungle du nord. Sa sève est épaisse et noire.

 

Pour la base des objets c'est le bambou qui est le plus utilisé, mais aussi le bois de tek et enfin le crin de cheval (ce dernier plus solide et plus cher). Après avoir choisi ou fabriqué la base de l'objet, il va falloir ensuite entre 7 et 12 couches de laque selon la qualité désirée. Ensuite vient la décoration par peinture ou par gravure au stylet (mieux) suivi d'un remplissage avec une première couleur, et ainsi de suite si l'on veut les 3 couleurs traditionnelles (rouge, vert et jaune dans l'ordre de l'application).

 

On voit les artisanes et artisans, de véritables artistes à l'oeuvre tout au long du processus de fabrication, c'est d'une grande beauté du geste et de la technique.... ensuite nous allons vers le magasin rempli d'objets de toutes tailles et de tous niveaux de qualité. Ce sera l'occasion d'acheter quelques cadeaux pour la famille ou les amis....

 

Mais la journée n'est pas fini, nous voilà partis pour l'embarcadère et le crépuscule sur l'Irrawaddy, après un petit trajet sur le fleuve, nous atteignons un banc de sable où nous attendent de fauteuils pour admirer le coucher du soleil sur le fleuve et une table dressée avec un excellent cocktail doublé de beignets locaux de toutes sortes, tous excellents....

 

IMG_4233.JPG

 

Nous finissons la journée alanguis sur nos fauteuils au soleil couchant... moment merveilleux de calme..

 

Il faut hélas rentrer et reprendre le bus pour un dîner qui, après le cocktail, ne sera pas mémorable car très moyen, toujours au bord du fleuve dans un lieu improbable qui ressemble à un petit village de maisons et s'appelle le Season Garden...on aurait du finir par le cocktail et rentrer à l'hôtel ...

 

Retour tardif à l'hôtel pour aller se coucher après une bonne douche et reprendre des forces pour le lendemain

 

Jour 11 - Escapade à Salay et moment de détente à notre hôtel - 8 février 2020

 

Toujours le très bon petit déjeuner à l'hôtel Amata Garden Resort où nous couchons 4 nuits (excellent en milieu de séjour)...

 

Puis le matin assez tôt nous prenons la route de Salay à quelques 60 km au sud de Bagan, toujours au bord de l'Irrawaddy... nous aurions pu y aller par le fleuve mais il faut plus de temps...

 

Nous passons dans la ville de Chauk et ses puits de pétrole miniatures (pour les puits on se croirait dans la Brie...) et puis au hasard de la route, nous rencontrons un mariage local, et la guide assez invasive nous y fait pénétrer pour saluer la famille et les jeunes mariés.. un peu gênant quand même...

 

Nous voilà enfin à Salay(ou Sale), ville de naissance de U Ponnya un dramaturge birman du 19ème réputé, qui nous permet de voir :

 

D'abord l’ancien monastère Yoaksone Nyaung qui est devenu un musée. Tout en teck construit en 1882 par des marchands locaux. De magnifiques panneaux sculptés à l'extérieur illustrent les jataka (épisodes de la vie de bouddha). Très belles statuettes et bouddhas en bois à l'intérieur, et des coffres en laque et feuilles d'or

 

IMG_4243.JPG

 

- puis en face de l'autre côte de la route à 5 minutes à pied le Man Hpaya Bouddha, le plus grand bouddha en bambou tressé qui a été recouvert de feuilles d'or depuis qu'il avait été retrouvé à Salay flottant sur le fleuve Irrawaddy lors d'une crue en 1888 et juste à côté le monastère Sasanayaungyi...

 

IMG_4244.JPG

 

Nous finissons la matinée à l'excellente Salay House pour déjeuner au Riverside Inn sur une terrasse luxuriante au bord du fleuve. L'un des tous meilleurs déjeuners du séjour. Bravo au cuisinier!

 

Petit magasin pour touristes à la sortie avec de jolis objets et d'autres plus hétéroclites ...l'occasion de quelques achats et de quelques essayages...

 

IMG_4246.JPG

 

Retour en bus vers notre hôtel à Bagan pour 15h00 ... Ouf !! la première et hélas la seule pause de notre voyage... qui permet de se détendre, d'aller nager à la belle piscine de l'hôtel en attendant la soirée...

 

Soirée avec d'abord un coucher de soleil sur Bagan depuis un promontoire de terre érigé au milieu des temples dans la plaine, assez décevant avec la brume et les nuages qui finissent par cacher le soleil ..

 

IMG_4253.JPG

 

..... puis pour finir un spectacle de qualité cette fois, notamment les danseuses , au Secret Home accompagné d'un diner correct....

 

Il est temps de rentrer se coucher car demain nous continuerons les visites de Bagan..

 

Jour 12 - Bagan suite et fin - 9 février 2020

 

Dimanche et dernier jour à Bagan avant le départ le lendemain matin tôt

 

Après un petit déjeuner copieux, nous voilà repartis vers Nyaung Oo pour commencer la matinée par  la visite du marché local...

 

C'est un grand marché local et nous sommes dimanche matin...la foule grouille dans les allées étroites où les étals à même le sol ou à hauteur sont tenus par les paysannes locales qui viennent vendre leurs produits, on aperçoit une femme padaung âgée et ridée avec ses colliers de cuivre (la première femme girafe su séjour)...principalement des légumes et des fruits locaux à tous les étals, des stands d'épices, des poissons séchés à forte odeur, et des boucheries ou des poulets les pattes en l'air... et un peu plus loin des vêtements, objets sculptés, et autres ... la guide nous laisse errer 30 minutes à l'intérieur avec un point de rendez vous à la sortie.....

 

Le temps est venu du dernier marathon des temples et bouddhas du site et l'on commence par le temple Sulamuni à l'est d'Old Bagan. Son nom signifie "petit rubis" car la légende raconte qu'il faut construit par le roi Narapatisithu en 1183 après qu'il eût trouvé un rubis sur place. Il paraitrait que la pierre y est toujours ... Grand temple en brique entouré de bas reliefs émaillés. A l'intérieur un grand bouddha assis du 12ème et des peintures murales des 12ème et 18ème siècles.. plusieurs bouddhas couchés ou debout complètent le tout.... 

 

IMG_4268.JPG

 

Nous voici maintenant au temple Dhammayangyi, temple pyramidal le plus massif du site. C'est le plus grand temple de Bagan, tout en briques avec de l'enduit végétal qui fait colle et joint et des techniques de poses croisées (les artisans de l'époque savaient déjà se prémunir des tremblements de terre.. chapeau !) dont la construction fut lancée par l’ignoble Narathu pour essayer de se rattraper du meurtre de son père... mais le temple resta inachevé, car il fût lui même assassiné (bien fait pour lui!) avant la fin des travaux...à l'intérieur et aux 4 points cardinaux comme toujours un bouddha assis que les pèlerins couvrent de feuilles d'or aux pieds....

 

3ème étape avec le temple Gawdawpalin datant de 1174, victime du tremblement de terre de 1975, et l'un des premiers restaurés ensuite...déambulatoire avec ogives et une ombrelle (le hti) originale ...

 

Arrêt déjeuner de qualité avec arrivée en musique des plats, non loin du fleuve, dans un restaurant dont j'ai oublié le nom....

 

Puis nous voilà repartis pour le temple Manuha dont l'intérêt réside dans le fait qu'il aurait été construit par le roi Môn Manuha en 1059, vaincu et fait prisonnier à Bagan par le très fameux Anawratha... 

 

Dans le couloir d'entrée, un très grand bol doré pour recevoir les offrandes des fidèles, et derrière un très grand bouddha en pierre recouvert de feuilles d'or, disproportionné par rapport à la salle , on l'appelle le "Bouddha prisonnier"..

 

IMG_4279.JPG

 

....2 autres bouddhas assis et surtout un très grand bouddha couché de 15 mètres aux grands pieds en position dite parinirvanâ signifiant qu'il a atteint le nirvana avant de mourir ensuite, ses pieds parallèles symbolisant son décès...

 

IMG_4281.JPG

 

A quelques mètres de là, le petit temple de Nanpaya (il ne s'agit pas d'un taxidermiste...) du 12ème, résidence du roi Manuha, assez austère, tout en grès avec des divinités et figures hindoues comme Brama et des ogres sculptées sur les 4 piliers centraux....

 

Au sujet des ogres, la légende indienne raconte que bien évidemment, comme leur noms l'indique, ils aimaient bien croquer les humains, mais Vishnu (très futé) les persuada de se dévorer entre eux (les ogres étaient un peu cons et préfiguraient déjà certains hommes politiques...) . Ils se mangèrent donc des pieds aux épaules ne laissant que la tête ...Vishnu par pitié leur attribua alors la garde des temples afin d'y chasser les mauvais esprits....

 

On commence à faire un overdose de bouddhas, néanmoins Khin ne s'arrête pas là et nous voilà partis pour le dernier temple de la journée, le temple Nagayon bâti par Kyanzittha au 11ème siècle qui en fait préfigure celui d'Ananda ... 2 nat (gardiens du temple) à l'entrée et dedans un corridor avec des fresques  murales et des niches avec des petits bouddhas... la salle de prière centrale avec un bouddha debout d'origine, rénové depuis et couvert de feuilles d'or.. le haut de la statue est entouré de têtes de najas (le serpent mythique) d'où le nom de la pagode ...(je ne sais pas pourquoi, c'est bête mais cela me fait penser à Pierre Fula dans les Guignols .. ici Nagano...)

 

Finalement après cette journée épuisante, nous rentrons plus tôt à l'hôtel et le diner du soir est libre....

Avec le fameux groupe des 6 moustiquaires nous nous donnons rendez vous pour aller faire un tour dans New Bagan après un peu de repos....le diner du soir est libre....

 

Un petit mot sur New Bagan, ville entièrement créée à l'initiative des généraux birmans qui ont fait évacuer la population qui habitait dans Old Bagan autour des temples, et qui donc créait un problème pour la protection archéologique du site, évacuation manu militari, mais surtout avec quelques carottes en leur donnant gratuitement un terrain pour y reconstruire leurs maisons.. donc aujourd'hui plus personnes n'habite sur les sites des temples ...

 

Après avoir rechargé le porte monnaie avec 300000 Kyats à un distributeur de la KZB Bank (décidément ils font tout chez KZB), nous voilà partis à pied vers le centre....Il n'y a strictement rien à voir dans New Bagan à part la statue de Colonel Aung San au croisement des routes principales....les filles arrivent à dégoter une boutique chic et branchée non loin de là ....on cherche un restaurant bien noté au nom français Elodie que l'on trouve, mais qui est malheureusement fermé....moralité nous repartons vers l'hôtel et trouvons un magasin de livres et souvenirs où j'achète enfin "Burmese for beginners" afin de parler la langue, et où nous trouvons quelques magnets.... finalement nous allons retourner manger au restaurant du premier soir à Bagan (Zarchi Ain), non loin de l'hôtel et nous passons voir le patron pour qu'il nous fasse, afin de changer du menu traditionnel, des yakitori de poulet et de porc ....

 

Retour à l'hôtel pour une bonne douche suivie d'un cocktail en bord de piscine avec la bande des 6, cocktails très correct, ambiance nocturne sympathique .. et nous voilà partis dans la nuit sombre pour 300 mètres afin d'atteindre le restaurant qui nous a préparé un menu spécial selon notre demande... il faut quand même retrouver le patron avant car le serveur avait l'air un peu largué... en avant pour la Myanmar Beer ....

 

Il est temps de rentrer à l'hôtel car demain départ tôt pout l'aéroport et l'Est du pays , les montagnes et le froid birman....

 

Pour finir, une petite vidéo pour se rappeler les principaux lieux visités ou pas lors de ces 2 jours à Bagan...

 

A suivre avec la Birmanie du Nord Est - pays des montagnes .. 



13/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres