Découvrir et voyager

Découvrir et voyager

Birmanie... pays de mystères...le Sud-est

Note de lecture préalable :

 

La plupart des liens vont vers le site Wikipedia en français, mais aussi en anglais (je vous épargne le birman, mais les plus courageux peuvent le retrouver sur le côté gauche de la page Wikipedia - autres langues de l'article) ... j'en profite donc pour remercier ici tous ceux qui contribuent à Wikipedia et vous encourage à leur faire un don chaque année pour les soutenir comme je le fais moi-même.

 

Certains autres liens vont vers d'autres blogs ou films de voyageurs nous ayant précédés (merci à eux!) ou bien encore vers le site web de l'hôtel ou de l'entreprise cités ou d'autres sources encore plus rarement.

 

Bonne lecture à toutes et tous !

 

 

Premier  jour - un très long vol - 29 janvier 2020

 

Nous voilà à Roissy CDG, il est 6h30 du matin, le taxi n'a mis que 30 minutes et nous sommes en attente de nos billets de groupe des Maisons du Voyage pour notre circuit Au coeur de la Birmanie, devant le comptoir de Singapore Airlines.

 

...les voilà qui arrivent petit à petit... les compagnons de voyage (nous sommes 15 en tout) nous semblent sympathiques et habitués à voyager en groupe....

 

... on nous donne nos billets vers 7h30 et premier accroc à l'embarquement mon épouse et moi ne sommes pas l'un à côté de l'autre pour un vol de 13h ... la représentante de Maisons du Voyage essaye maladroitement de nous expliquer que c'est de la faute de Singapore Airlines, grave erreur de sa part, j'ai travaillé dans le Travel pendant 5 ans et je sais que ce sont eux qui se sont plantés à la réservation...

 

...heureusement Singapore Airlines qui sont très professionnels nous trouvent une solution pour voyager ensemble (avec même plus de place pour nos jambes)... bien joué et merci à eux !

 

...et Les Maisons du Voyage nous feront un petit cadeau surprise dans notre chambre d'hôtel à l'arrivée pour se faire pardonner... merci à eux aussi pour cette délicate attention!

 

... nous voilà partis pour un très long vol, près de 13h et 7h de décalage en plus à Singapour, arrivée en fin de nuit sur place après un voyage agréable avec Singapour Airlines (très bonne compagnie, repas corrects et bons films)

 

Jour 2 - Yangon (sans le beurre...) - ville étouffante et pas très belle - 30 janvier

 

.... attente et transfert pour le vol vers Yangon (ex Rangoon) qui arrivera sur place vers 9h du matin (compte tenu d'un vol de 3h et d'un nouveau décalage gagnant cette fois ci de -1h30).

 

En fait en Birmanie l'heure est + 5h30 par rapport à Paris...il est donc 4h à Paris quand nous arrivons à l’aéroport international de Yangon, soit en tout près de 22 h de voyage.... 

 

... passage de la douane locale sans trop de problème, mais avec de la paperasse, merci à notre Visa électronique bien pratique obtenu début janvier sur le site du Myanmar Immigration Office .. ...récupération des bagages ...tout va bien!!

 

... et sortie puis accueil par notre charmante guide Khin qui travaille pour Exo Travel, le correspondant local des Maisons du Voyage, et qui va nous accompagner pendant 20 jours...

 

.. je vais changer des Kyats (ça se prononce Chattes .. oui je sais ...les chattes birmanes ...) et j'en prends pour 300000 au distributeur.. (un peu moins de 200 Euros...) ..ça fait quelques biftons... mais ils commencent à 5000 donc ça va....

 

...de facto nous dépenserons très peu en liquide et en CB dans ce voyage....

 

Nous voilà tous prêts à monter dans le beau car bleu qui va nous accompagner les 6 premiers jours sur place de Yangon à Moulmein et retour...chauffeur et assistant sympathiques ..

 

....pas de passage par l'hôtel (chambres non prêtes..), la journée s'annonce difficile avec le voyage effectué....le bus est dans les embouteillages vers le centre de Yangon sur la Piay Road

 

... beaucoup de voitures ou de bus et camions, mais pas de motos ni de vélos, car c'est interdit à Yangon centre (sauf courts trajets et après en grande banlieue)

 

La visite au Secrétariat étant impossible le matin...ça commence par le quartier colonial de Yangon, assez "destroy" il est vrai....il fait tiède .. 35 degrés...visite d'un quartier où les habitants repeignent les immeubles et font quelques fresques ( bon ce n'est pas Sans Francisco ou Buenos Aires mais cela part d'un bon sentiment).. accompagnés par une ONG que nous visitons, cela fait partie des dons indirects liés au voyage... il faut les encourager....

 

Le groupe se traine un peu .... et nous finissons au restaurant Monsoon non loin de là pour notre premier repas... les urinoirs pour hommes remplis de cubes de glace sont intéressants pour se rafraichir... mais ce n'est pas là que nous avons chaud....premier repas birman indien dirons nous ... avec le riz bien sûr entouré des currys viande et poisson et des légumes wokés ... on boit de l'eau .. il fait trop chaud pour boire autre chose.. repas correct sans plus....

 

On reprend le car et nous allons visiter le Secrétariat (Minister’s Office - là ou le pouvoir anglais puis birman régnait sur le pays jusqu'à ce que la capitale passe de Yangon à Naypyidaw en 2005, que personne ne connait en tant qu'étranger et que nous ne visiterons pas)

 

... un peu d'histoire de la Birmanie.. c'est la que le Colonel ou Général (Bokoike) Aung San (père d' Aung San Su Kyi)  a été assassiné le 19 juillet 1947 alors qu'il mettait en place un gouvernement démocratique juste après la guerre...beaucoup de travaux en cours pour restaurer les lieux ....on a même droit à une vidéo historique en N&B .. l'occasion pour quelques uns de fermer les yeux derrière leurs lunettes de soleil ( tout le monde pique du nez ...et on commence à répérer les rigolos de la bande ...)... la guide ne moufte pas, mais elle n'est pas dupe....

 

Encore une visite rapide de la grand place près de la Sule Pagoda et du parc Mahabandoola avec au centre l'obélisque de l'indépendance, et l’hôtel de ville tout blanc non loin de là....on marche les yeux fermés ou presque...où est la douche b...!!!

 

Finalement le retour à l'hotel, nous n'allons pas au mythique Strand Hotel du temps de l'empire britannique et après sur les traces de Kessel et autres aventuriers, mais au   Rose Garden Hotel vers 17h .. merci la guide!!!  pour une douche tant attendue et un repos de quelques heures avant de partir diner vers 20h...chambre correcte et spacieuse.. mais mal insonorisée de l'extérieur (pas de double vitrage et temple indien à côté.. que l'on entendra lors de notre dernière nuit sur place à la fin...)..

 

Un premier diner très agréable en plein air.. il fait bon .. des birmans dont c'est l'anniversaire nous offrent une part de leur gâteau.. très sympathiques .. un excellent repas du soir au restaurant Padonmar....

 

21h30 ...il est temps d'aller dormir car demain lever à 6h et départ 7h - la guide à fait une modification et veut nous faire visiter Bago (ou Pegou) le matin sur la route du Rocher d’Or...

 

Jour 3 - Bago et le Rocher d'Or - premiers émois - 31 janvier

 

Lever à 6h...ça va être comme ça tout le séjour, autant s'habituer et là on est réveillés depuis 4h du matin environ.... le petit déjeuner est excellent avec un choix très vaste... c'est parti pour nos premiers oeufs et notre English breakfast aménagé....on aurait pu manger comme les locaux du riz, des currys et des légumes...mais non !

 

Le chauffeur et son assistant sont sympathiques.. la guide commence ses explications historiques... j'avoue que nous n'écoutons pas tout le temps, voire même quelques moments d'absence.. pas le trou noir mais pas loin....ici la vitesse est limitée à 48 km/h sur route ( je vois d'ici les gilets jaunes s'énerver contre le gouvernement birman... ahahah!!) et 80 km/h sur les quelques autoroutes (nous n'en pratiquerons hélas que 2 petits morceaux au retour de Moulmein et entre Mandalay et Bagan...)

 

...donc au bout de 2h30 à 3 heures .. pause technique pour les dames incluse... et arrêt rapide devant le cimetière militaire de Taukkyan (soldats britanniques morts au combat face aux Japonais) ... nous voilà arrivés à Bago...

 

Bago (ou Pégou), ancienne capitale des rois Môns et de l’Etat du même nom (du 9ème au 11ème siècle puis du 14ème au 16ème siècle - conquise 2 fois par les Birmans, puis pillée par les anglais au 16ème et détruite au milieu du 18ème par un roi birman - le méchant - pour les Môns -  Alaungpaya) qui s'étend de Bago à Moulmein le long du golfe de Martaban. Les rois Môns régnaient sur le sud-est de la Birmanie le long de cette côte.

 

Les Môns sont encore aujourd'hui au moins 1,4 millions (mais leur nombre pourrait être plus élevé selon les sources ) dont la plupart se trouvent encore de Moulmein à Bago, mais beaucoup sont à Yangon et répartis dans le pays aussi...

 

Premier choc bouddhiste avec la visite de la Kyaikpun Pagoda (ou Kyaikpun Paya) et ses 4 bouddhas géants de 20 mètres assis dos à dos orientés sur les 4 points cardinaux, construite par le roi Dhammazedi en 1476, rénovés plusieurs fois depuis notamment après les tremblements de terre....

 

.. et premier enlevage de chaussures et de chaussettes pour marcher pieds nus dans le lieu.. respect oblige ! ....on s'habitue vite et on met rapidement les chaussures ad hoc et ce sans chaussettes pour gagner du temps...

 

...Mais ce ne sont que les premiers bouddhas d'une très longue liste lors de notre voyage (bien qu'il n'y ait pas de belge dans le groupe, nous entonnerons bientôt notre hymne de visiteurs : Tiens voilà du bouddha !! )

 

Second choc par sa grandeur, nous voilà ensuite dans la Shwethalyaung Pagoda et son célèbre grand bouddha couché qui nous sourit vers le sud , dans la position dite de relaxation totale (nirvana)

 

>>  pour les cours de yoga merci de contacter mon épouse ....

 

Construit au 10ème siècle et rénové la fin du 15ème  par le même roi que celui des 4 précédents (ça m'évite de réécrire son nom...).. disparu ensuite sous une jungle après des saccages multiples.. un ingénieur anglais le retrouve par hasard à la fin du 19ème en effectuant des sondages pour le tracé du chemin de fer... 

 

La bête est très grande... toute dorée....55 mètres de long, 16 mètres de haut et des grands orteils de 2 mètres...entourée de fresques et de riches coffres  ouvragés comme oreiller ...

 

IMG_4016.JPG

 

Wouahhh !! Impressionnant !!! j'aurais du m'équiper d'un grand angle ...

 

Mais ce n'est pas fini, ma guide veut nous faire visiter la grande pagode avec son stupa doré au centre de Bago,  appelée Shwemawdaw (Shwe veut dire or ou doré en birman - je donne depuis mon retour des cours de birmans aux intéressés pour 500€ de l'heure...)....

 

..."damned" comme dirait Blake et Mortimer...on ne peut pas la visiter, car fête bouddhiste en cours... nous nous contenterons donc de la photographier ainsi que de jeunes moines ou des nonnes s'y rendant à pied nus (les pieds bien sûr...)

 

114 mètres de haut, contenant 2 cheveux de Bouddha dans le stûpa...auxquels s'est ajoutée une dent de Bouddha avec les siècles augmentant son caractère sacré...construite et rénovée de 825 à 1796 (roi Bodowpaya) puis ruinée par les tremblements de terre, le stûpa a été reconstruit de 1948 à 1954...

Nous ne verrons donc pas les vestiges autour ni le "bourgeon de bananier" (partie du stûpa juste avant l'ombrelle) qui est planté au sol depuis sa chute en 1917....

 

Il est temps d'aller manger, car nous ne sommes pas encore arrivés au Rocher d'Or ... excellent repas au restaurant Hanthawaddy de Bago (Pegou)... Hanthawaddy étant le nom ancien et d'origine de la ville...cela signifie "le royaume de l'oie"....

 

...quelques images de Bago en video pour finir ....

 

...et nous reprenons la route encore 2 bonnes heures en direction de Kyaik-Hti-Yo (dit le Rocher d'Or) 

 

En route on passe le pont sur le fleuve Sittaung lent et majestueux qui se jette dans le golfe de Martaban (Mottama) à l'est de celui du Bengale et qui est la vraie frontière avec les états Môn et Karen...

 

On arrive à Kyaik-Hti-Yo en fin d'après midi le village au pied du Rocher d’Or qui vit des pèlerins s'y  rendant, avec des échoppes, boutiques et hôtels pour les locaux... le bus ne peut pas monter au Rocher d'Or, route trop étroite... nous ne monterons pas à pied non plus... alors transfert dans 2 camionnettes (celles des transports des birmans dans le pays jusqu'encore récemment avant l'arrivée de bus plus conséquents...) ... montée acrobatique et secouée vers l'objet de notre visite...mais ne nous plaignons nous aurions pu monter à pied...

 

Arrivée en haut au crépuscule ou presque et nous rejoignons notre hôtel situé en fait au point haut de la colline d'où son nom Mountain Top ... hôtel sympathique avec des chambres donnant sur la vallée derrière, en fait on descend de l'accueil le long de la falaise où est construit l'hôtel par des escaliers menant aux chambres.. chanceux car nous sommes au 1er sous-sol (d'autres devront aller au 4ème...)..on pose nos affaires et on ressort illico pour aller voir le lieu magique....

 

Magique ...c'est le mot, notamment au crépuscule avec le soleil qui se couche en l'éclairant... nous arpentons la grande esplanade qui y mène, très peu de touristes, mais des birmans qui viennent se recueillir (c'est vendredi..) et soudain devant nous, il apparait luisant comme un soleil.... le fameux Rocher d'Or (l'une des 7 merveilles du monde birman) en équilibre à 1102 mètres d'altitude au dessus d'une falaise vers le sud...

 

IMG_4035.JPG

 

La légende est belle : un vieil ermite donna au 11ème siècle au roi Tissa un cheveu du bouddha que l'ermite avait caché toute sa vie dans son chignon. Mais à condition que le roi trouve un rocher ayant la forme de la tête de l'ermite et construisit dessus une pagode (un stûpa de facto) pour abriter le cheveu. Le roi doté de pouvoirs surnaturels trouva le rocher au fond de la mer et le transporta jusqu'à ce site. Le devoir accompli, son vaisseau se changea en pierre... voir à l'entrée du site sur la gauche de la porte principale....

 

Petit détail, seuls les hommes peuvent approcher du rocher d’or ... les femmes n'y ont pas droit (désolés pour elles et pour Adèle Haenel... c'est une honte!!! oui.. mais c'est surtout une tradition ancestrale.. donc...)

 

Ambiance féérique et magique à la tombée de la nuit avec la foule en recueillement tout autour... impressionnant ...envoûtant...dès le 2ème jour nous sommes scotchés! et bien sûr non loin de là les boutiques des marchands du temple... la nuit tombe sereine et le lieu est d'une beauté incroyable....

 

.... une autre petite vidéo pour vous rendre compte....

 

Etourdis, nous retournons vers l'hôtel... et c'est le diner simple mais bon...pour nous remettre de nos émotions nous commençons nos consommations régulières de Myanmar Beer ( 2 bouteilles de 64 cl pour 6) nous étant regroupés par affinité entre 6 des 15 en particulier.. mais les autres sont sympas aussi..le diner est correct et simple... un peu épuisés nous regagnons notre chambre et tombons assez vite dans les bras de Bouddha ( Morphée n'existant pas en Birmanie)...

 

Jour 4  - Pays Karen et Hpa An - 1er février

 

Levés très tôt et petit déjeuner simple mais correct à l'hôtel suivi du départ, car il faut redescendre avec les mêmes camionnettes.. nous avons très bien fait de visiter le vendredi soir, car des foules de pèlerins se pressent à la montée vers le lieu sacré, nous sommes samedi....

 

En bas, après quelques haltes, car les camionnettes ne peuvent pas se croiser partout, notre beau bus bleu nous attend...

 

Après une halte auprès du grand bouddha assis qui trône au milieu de nulle part et que l'on reverra au retour sur la route...des ouvriers se promènent en haut sur les échafaudages de bambou... ...impressionnant...mais comment s'appelle ce lieu ??

 

Nous voilà repartis en direction cette fois-ci de l’Etat Karen récemment pacifié....et à un gros mi-chemin nous voici arrivés à Thaton pour une halte au marché que nous visitons (en marchant .. à Thaton bien sûr)...Marché asiatique traditionnel qui nous rappelle le Vietnam ou le Cambodge avec sa foule bigarrée et ses échoppes de fruits, légumes, poulet, viande, fleurs etc...

 

Ancienne capitale des Môns (toujours eux) du 5ème au 9ème siècle époque de l'âge d'or de la civilisation Dvâravatî, où ils régnaient jusqu'au Mékong.. un grand stûpa est là .. moins stupafiant que celui de Bago...

 

Nous voilà repartis car il faut atteindre le pays Karen rapidement pour les premières visites ...

 

Nous y pénétrons en bus vers 10h30 avec une sorte de frontière marquée par le drapeau de l’Etat Karen et un poste sans arrêt obligatoire.. mais il faudra quand même donner nos passeports à l'hôtel le soir...

 

Les Karens sont une ethnie importante de la Birmanie avec 4,8 Millions d'individus, venus d'Asie Mineure et du désert de Gobi et ensuite par le Yunnan via le flux Irrawaddy, ils se sont installés vers 700 avant JC  le long de la frontière Thaïe. Convertis au christianisme en 1826, cela n'arrange pas leurs relations avec les boudhistes birmans...entrainant des rebellions et des combats depuis les années 1970 notamment.

 

Malgré une tentative de pacification et un autonomie concédée par le pouvoir birman, qui permet de visiter la zone autour de Hpa An, la capitale de l'Etat Karen, il reste encore des rebelles et des zones non pacifiées à la frontière thaïlandaise et au nord (près de 140000 Karens seraient encore réfugiés en Thaïlande)

 

Nous commençons nos visites des grottes du pays Karen....J'avoue ne plus me rappeler le nom de la première grotte visitée, car en fait nous avons commencé par un tour en pirogue très plate, couchés à 4 au fond dans une position malaisée...pour voir une grotte en réveillant les nombreux hérons du bord de rivière ... l'idée touristique se rapproche de la visite de la Baie d’Ha Long terrestre au Vietnam au milieu des rizières avec les roches karstiques en surplomb... en moins bien il faut l'avouer quand on a fait le VietNam avant...

 

Certains dont moi se déplient péniblement après la pirogue et quelques rebelles affamés - il est tard pour déjeuner - dont moi et mon épouse refusent de monter vers la pagode et les bouddhas adossés au rocher non loin de là ... il faut dire que l'intérêt est très limité ..nous restons au pied du rocher, entourés de quelques singes curieux.... et à l'expérience nous verrons nettement mieux après...

 

...pour le nom de la grotte, je suis sauvé par le programme de voyage c'est Yathei Pan Cave, la voir en vidéo, car mon coeur balançait avec Bain Nyi Cave... la voir aussi en vidéo... après avoir vu les vidéos j'ai comme un doute, c'est peut être Bain Nyi finalement que l'on a vu ??

 

Arrêt déjeuner excellent - l'attente aura été récompensée - au Thai Village restaurant - cuisine comme le nom du restaurant l'indique, très joli cadre de huttes où l'on déjeune en plein air avec un peu de vent.. parfait pour reprendre du tonus et continuer les visites de grottes bouddhistes...

 

Nous voilà repartis vers beaucoup plus intéressant avec la visite de Kaw Gone cave, magnifique grotte  dont une partie s'est écroulée (l'érosion karstique et ou les tremblements de terre) pour dévoiler de magnifiques tablettes en terre cuite collées aux parois entourant des statues de bouddha et 3 stèles en pierre datant du 7ème siècle (origine du site) ... magnifique endroit ...les singes sont toujours là...

 

Mais il est enfin temps, car il se fait tard de rejoindre notre hôtel Zwekabin du même nom que la grosse montagne Zwekabin (montagne que l’on peut escalader pour aller à la pagode au sommet)... au milieu des rizières en face...joli paysage de baie d'Allonge terrestre... hôtel par contre très décevant car d'apparence chic avec une vue agréable.. mais les chambres se révèlent bruyantes (route passante devant) et mal entretenues comme le linge.. quant à la nourriture elle sera très moyenne au diner et absolument nulle au petit-déjeuner, et en plus 2 jours là !!! ( nous ne conseillons pas du tout cet hôtel!)

 

IMG_4048.JPG

 

Jour 5 - en pays Karen - 2 février

 

Le lendemain nous enchainerons la visite de la pagode Tha Manya ( l'un des plus importants centres de méditation du pays) sur la route qui va en Thaïlande vers l'est avec des gros camions qui roulent lentement....

 

Un peu d'histoire ou de légende, grâce à JC Augé et ses Chroniques birmanes....

 

...la reine de Martaban, l'une des épouses du roi Môn Manuha s'est enfuie lors du sac de Thaton par Anawratha au 11ème siècle, et s'est réfugiée sur cette colline à la forme particulière d'un "gros tas de riz" qui en môn se dit Thamanya... elle y fit construire 2 pagodes qui avec le temps tombèrent en ruine et furent recouvertes par la végétation...personne n'y montait plus à cause des bêtes sauvages et des mystères y planant...

 

... un jour à 67 ans le vénérable Sayadaw ("professeur suprême" ou supérieur du monastère) est monté sur la colline pour s'y retirer et mener une vie d'abstinence dans une simple hutte... petit à petit les fidèles sont venus le voir pour l'écouter et l'ont aidé à défricher la colline et à reconstruire le monastère... quand on s'adressait à lui, on l'appelait :

 

Venerable Thamanya Hill Sayadaw, Abhidhaja Aggamahasadhammajotaka Badhanta Vinaya 

U Vinaya pour les intimes...plus simple quand même!

 

Venerable Thamanya Hill Sayadaw , du fait de l'histoire ci-dessus...

 

Vinaya , c'est la discipline monastique les 227 règles auxquelles un bonze doit s'astreindre...

 

Abhidhaja Aggamahasadhammajotaka, c'est le titre religieux officiel qu'il reçût du gouvernement en 1992...

 

... revenons sur terre....après avoir visité un village de tisserands (Eindu) avec les jeunes filles sur les métiers à tisser.... nous visitons en fin de matinée la longue grotte de Saddan pleine de bouddhas à l'entrée

 

IMG_4069.JPG

 

....et ensuite un long couloir nous mène vers la sortie, suivie d'un nouveau tour en pirogue puis d'une marche le long des rizières avec au loin les formations karstiques recouvertes de végétation... ..féérique... une petite vidéo s’impose pour mieux apprécier...

 

Arrêt déjeuner à Hpa An dans un restaurant dit Bamboo qu'il faut mieux oublier...

 

Puis la visite du monastère de Kyauk-Ka-Lat situé sur un petit piton rocheux et son lac artificiel et ensuite visite d'un petit village Karen et discussions avec les habitants...

 

Après une heure de bus ou un peu plus, nous arrivons à Hpa-An, le long de la Salouen vers 17h pour finir l'après midi par un tour en bateau avec crépuscule sur la rivière des 5 lunes - en fait le fleuve Thanlwin (Salouen)  qui vient de l’Himalaya et a sa source non loin de celle du Mékong ...

 

IMG_4080.jpg

 

...suivi de l'observation de la fameuse Bats Cave à l'heure où les chauves souris en sont chassées pour récolter leurs fientes (vendues comme engrais par les locaux)

 

.... nous observons les milliers de chauve-souris s’échapper pendant près de 15 minutes de leur grotte au son des bidons agités par les autochtones...quelques aigles en profitent pour se nourrir en attrapant les chauve-souris.....absolument magique ....magnifique moment...

 

....le temps nous manque pour aller plus au nord du pays Karen le long de la Salouen, pour voir Myaing Gyin Ngu et les chutes d’eau ....et il nous faut retourner hélas à l'hôtel pour un nouveau diner très médiocre à l'hôtel Zwekabin qui présage le petit déjeuner encore pire du lendemain matin....mais les groupes se forment face à l'adversité, et nous voilà entre 6 autour de nos Myanmar Beer pour repenser aux beautés de la journée et oublier ces repas!!

 

Jour 6 De Hpa An à Moulmein - 3 février

 

... nous revoilà repartis sur la route bordée de champs de cacahuètes en direction de Moulmein vers le sud que nous atteignons en milieu de matinée....

 

... Moulmein, la capitale de l’Etat Môn, la ville de Kipling ( et son poème Mandalay... By the old Moulmein Pagoda etc...), mais aussi de Georges Orwell, alanguie le long du fleuve Salouen, ce qui fit rêver Somerset Maugham....non loin de la mer toute proche derrière la très grande ile de Bilu Gyun (l’île des Ogres) et plus près non loin du pont qui permet de retourner plus vite vers Yangon, la petite ile dite Shampoo Island - Kyun Gaungse (là où les futurs souverains du pays du temps du royaume d'Ava - 14ème siècle - venaient pour la cérémonie de lavage de la chevelure royale, censée les protéger, car l'eau y est d'une grande pureté...)...

 

... nous découvrons Moulmein (ou Mawlamyine) en passant par la rue des Eglises (la plus vieille église baptiste du début du 19ème en piteux état et l'église anglicane Saint Mathieu en brique rouge), puis par son marché aux poissons très agité en cette matinée.... côtoyé par l'abattage des poulets vifs, qui gisent après pattes en l'air à l'étal du marchand....fraîcheur et délices .. comme dirait Julius le courtier en rubis, personnage de Kessel dans La Vallée des Rubis...

 

... puis en passant à travers le marché animé (Zeigyi Central Market) le long de la rive, départ en bus vers la colline des Pagodes qui domine la ville pour visiter le monastère Kyaung Seindon Mibaya, refuge de la reine Seindon, femme du roi Mindon, lorsque le méchant Thibaw (dernier roi birman) renversa son mari à la fin du 19ème siècle....magnifiques sculptures en bois (trônes , portes,  les fameux "nats" et une réplique de dent de bouddha (on dirait un doigt... il avait de grandes dents...)

 

... retour sur la rive du Salouen pour d'abord déjeuner au restaurant de l’hôtel Ngwe Moe, repas correct sans plus..et nous continuons le long du fleuve vers le sud pour rejoindre notre hôtel Suggati, très bel hôtel, genre boutique hôtel, avec du personnel accueillant et beau, en bel habit Môn, en rouge et blanc..très belle chambre moderne et propre, ce sera le top des hôtels de notre séjour avec celui du lac Inle...moments de repos et de flânerie le long du fleuve dans la brume permanente avec la chaleur qui règne....

 

... et c'est reparti pour le marathon de la colline des Pagodes en commençant par la pagode Kyaikthanlan, stûpa doré gigantesque de 40 mètres, magnifique avec une vue splendide sur les environs de Moulmein (pour la petite histoire c'est sur ses marches que Kipling vit la jeune et belle birmane dont il tomba immédiatement amoureux.. voir son poème Mandalay...)

 

IMG_4096.JPG

 

... notre premier choc des grandes pagodes en or birmanes.. le stûpa central entouré de plus petits qui luisent dans le soleil couchant... tout autour des pagodes et des bouddhas assis, couchés,.. vue à 360 degrés depuis l'esplanade .. on voit la pagode Mahamuni devant nous à la pointe nord de la colline....

 

IMG_4095.JPG

 

...visite d'une autre pagode en contrebas... un chien paralytique y avance péniblement sur ses 2 pattes avant en trainant son arrière train...beaucoup de chiens dans les pagodes en fait....ils se ressemblent tous et il ne faut mieux pas trop les approcher....

 

... puis nous remontons dans le bus pour aller vers le sud de la colline... belle esplanade regardant vers l'ouest avec la ville en contrebas, le fleuve Salouen et l'ile aux Ogres... coucher de soleil asiatique magnifique ... rêverie crépusculaire....on dirait un haïku....

 

...et nous finissons au coucher de soleil alors que les lumières s'allument autour du stûpa par la pagode U Zina... bouddha couché très smart de style môn entouré de bouddhas assis, dont des bouddhas habillés de papiers journaux.. étrange .. des bouddhas médiatiques sans doute...un petit garçon joue avec le balai de sa maman qui nettoyait le sol ...

 

... dernier regard au soleil couchant qui s'évanouit dans le lointain en reflétant ses derniers rayons dans le Salouen tout rose.... et retour à l'hôtel Suggati pour notre meilleur diner du séjour....diner mode européenne mais à l'oriental....c'est vraiment un excellent hôtel... service impeccable...

 

...Moulmein donne envie d'y passer plus de temps, cette longue vidéo de 2 voyageurs allant de Moulmein vers Hpa An vous en donne la possibilité et vous permet de découvrir d'autres lieux et aussi de revenir sur nos pas...

 

Jour 6 - Journée de transfert - Retour en bus vers Yangon puis avion vers Mandalay

 

 Le lendemain matin le petit déjeuner est à la hauteur de l'hôtel , excellent et raffiné...

 

Nous voilà repartis dans notre bus bleu pour un retour vers l'aéroport de Yangon assez long, mais le bus est confortable

 

....on aurait peut être pu éviter cela si des vols Moulmein Mandalay existent ? (je vais me renseigner...)... 

 

Ce qui nous aurait permis de rester un peu plus à Moulmein et d'aller voir non loin de là vers le sud à Mudon les Bouddhas Win Sein, avec le plus grand bouddha couché du monde, presque 200 mètres de long, à l'initiative d'un simple moine né en 1921 et décédé en 2015, le vénérable Bhaddanta Kesara.. suite à un rêve l'appelant à réaliser un monument dédié à Bouddha...

 

Nous ne verrons pas non plus le Pa Auk Monastery et Kyauktalong Taung situés entre Moulmein et Mudon... ni d'ailleurs la grotte Kayone Goo à l'est sur la route de Hpa An... ni le U Na Auk Monastery au nord situé non loin du Salouen et accessible en bateau ou par la route...il faut bien faire des choix...

 

Et nous n'irons pas non plus malheureusement plus au sud.....

 

... nous ne verrons pas le Col des 3 pagodes (frontière avec la Thaïlande) où se trouve le Thanbyuzayat War Memorial, monument aux milliers de morts du fameux "Chemin de fer de la mort" ou Burma Rail (construit par les japonais pendant la seconde guerre mondiale entre Bangkok et Thanbyuzayat pour relier Moulmein puis Yangon)..vous pouvez bien évidemment relire Le Pont de la Rivière Kwai de Pierre Boulle ou revoir le film de David Lean....ce pont se situant du côté thaïlandais non loin de la frontière du col...

 

....il faut savoir qu'il y a encore plus au sud une bande birmane de 1000 km, l’état de Tenasserim (Thanintharyi en birman) du même nom que les petites montagnes frontières de la Thaïlande et le fleuve du même nom, état peuplé essentiellement de birmans, long corridor (ou panhandle, c'est le terme géographique) avant d'arriver à la frontière thaïlandaise au sud non loin de Phûket...et la côte encore sauvage est parait-il un paradis encore inviolé pour quelques temps hélas.. notamment autour des iles Myeik...

 

Donc pour revenir à notre transfert et ce malgré le bus confortable, cette partie du voyage fût un peu inutile , on commence par passer le pont sur la Salouen qui n'existe que depuis une dizaine d'années et débouche sur la petite ville de Martaban (ou Mottama) , au passé lointaine glorieux et qui a perdu de son activité récente, car avant le pont, c'était le point d'arrêt du train de Yangon et le départ du bac vers Moulmein....

 

....après un arrêt essence on finit par repasser à Thaton.....puis pour tuer le temps, quelques arrêts culturels programmés habilement par la guide : fabrication par les Karens de sièges et fauteuils et meubles en roseaux et palme ( le fauteuil sort de l'atelier au prix local payé de 3€ ... eh oui !!!) .....

 

....et ensuite arrêt fabrication de caoutchouc naturel avec l'hévéa que l'on fait saigner le matin tôt et l'acide formique ou l'ammoniaque (ça prend au nez et à la gorge...) pour faire des blocs blancs et mous, ensuite aplatis pour faire par exemple des semelles de chaussures...dénuement total des locaux qui travaillent les hévéas...

 

Arrêt repas dans un restaurant dit "Birds quelque chose"... car des oiseaux et notamment des cacatoès et perroquets y sont en cage et quelques reptiles aussi.. puis déjeuner sur place... j'y prendrai mon seul jus de fruit du voyage....car derrière j'ai dû un peu rétablir la flore intestinale... finalement l'eau et la bière avec le thé sont les boissons locales les plus sures....

 

... puis fin de parcours vers Yangon avec un tout petit bout de l'autoroute Yangon Mandalay .. nous fonçons littéralement à 80 km/h ..vitesse vérifiée grâce aux bornes kilométriques et miles le long de la voie...arrivée dans les environs de Yangon.. quelques embouteillages .. et arrivée à l'aéroport Yangon Migaladon domestique pour notre premier vol avec la compagnie locale KBZ...

 

.. de très bons avions à hélices tout neufs pour ces vols KBZ (les 3 que nous ferons dans le pays).. petit en cas et arrivée nocturne à l'aéroport international de Mandalay au sud de la ville...

 

C'est fini pour la partie sud est de pays, nous allons maintenant visiter le centre de la Birmanie, lieu des capitales des royaumes birmans...

 

A suivre avec la Birmanie centrale..

 

 

 

 

 

 

 



07/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres